Partenaires

Logo ens
CNRS
Logo P6
Logo P7

 


Rechercher

Sur ce site


Laboratoire Pierre Aigrain

Accueil du site > La recherche au L.P.A. > Propriétés optiques et électroniques des nano-objets > Magnéto - spectroscopie IR/THz > Boîtes quantiques > Interaction trou-phonon dans les boîtes quantiques

Interaction trou-phonon dans les boîtes quantiques

Les états de valence des boîtes quantiques sont assez mal connus et n’ont été étudiés expérimentalement que par les transitions interbandes valence-conduction (photoluminescence (PL), photoluminescence d’excitation (PLE) notamment), ce qui constitue une approche trop indirecte pour une détermination précise de ces niveaux. Il était donc important d’étudier par spectroscopie IRL les transitions intrabande de trou ainsi que l’interaction trou-phonon LO dans ces nanostructures. Nous avons observé récemment en lumière polarisée les transitions magnéto-optiques intrabandes dans des échantillons possédant un trou en moyenne par boîte (dopage Be des barrières de GaAs). Nous avons montré qu’un modèle purement électronique ne permettait pas de rendre compte des résultats expérimentaux. Nous avons calculé le couplage entre les trous confinés dans les boîtes et les phonons LO du réseau environnant en utilisant l’Hamiltonien de Fröhlich. Nous en avons déduit les états polarons ainsi que les énergies et les forces d’oscillateur des transition intrabande de valence. Le très bon accord entre le calcul et les résultats expérimentaux supporte de façon convaincante l’existence de polarons de trou et implique que les transitions magneto-optiques intrabande de valence ont lieu entre état polarons.